Slingshot by Polaris : Wow !

Polaris

Et si un constructeur donnait carte blanche à ses ingénieurs pour réaliser l’objet de tous leurs fantasmes, ça donnerait quoi ? Slingshot !

slingshot-polaris-5
Traduction du Collins : Slingshot : n (US) fronde (f), lance-pierre (m)

Leader mondial du marché des véhicules tout-terrain utilitaires et de loisirs, possesseur des marques de motos Indian Motorcycle et Victory Motorcycles, le constructeur nord-américain POLARIS révolutionne le segment des véhicules de loisirs en présentant en ce moment le Slingshot, un roadster biplace (côte à côte) à trois roues aux lignes furieusement sportives. Un engin qui surprend, réveille les passions, inspire tous les qualificatifs, le Slingshot ne laisse personne indifférent. « Il ose, il ose tout et c’est à ça qu’on le reconnaît ! » A vrai dire, si on nous avait invité à rédiger son cahier des charges, on n’aurait pas osé aller si loin.

Ses lignes pures, tendues et acérées font des promesses et le Slingshot les tient.

Equipé d’un moteur 4 cylindres de 2,4 litres d’origine Général Motors qui développe 173 chevaux pour 750 kg, le Slingshot offre un rapport poids/puissance qui l’intègre sans complexes dans le cercle très restreint des bolides atteignant les 100 km/h en moins de 6 secondes, dont la Lotus Elise et la Porsche Boxster font partie.

Le couple boite/moteur a été associé de façon à positionner ce roadster sur le segment des véhicules de loisir. Car c’est en effet sur les routes secondaires que ce trois roues s’expriment le mieux. Immédiatement joueur si on le sollicite, le Slingshot sait rester sage, mais ronge son frein. Un coup de génie du constructeur POLARIS qui fait le choix d’une géométrie novatrice : deux roues directionnelles à l’avant et une seule roue motrice à l’arrière. La puissance transmise par courroie à sa large roue arrière est maîtrisée par un ESP (anti patinage) tolérant qui ne se déclenche que pour assurer votre sécurité et non pour vous priver de sensations. Des sensations à partager avec un(e) passager(ère) en prise direct avec les éléments car le port du casque n’est pas obligatoire en France. Il reste néanmoins conseillé dans la plupart des cas.

Le Slingshot brûle de la gomme sur les routes de France.

Affichant fièrement son allure de F1 à peine civilisée, le Slingshot tutoie le petit ruban d’asphalte et vient vous provoquer chez vous ! On s’arrête sur son passage, on s’interroge, sidérés qu’un constructeur ait pu faire preuve de tant d’audace et puis il faut en convenir, ce n’est pas un prototype, c’est la version de série disponible dans le réseau POLARIS français. Passer inaperçu ? Impossible ! Le Slingshot, c’est plutôt l’effet « WOW » assuré.

C’est un succès commercial aux USA et la France n’est pas en reste. Pour preuve, l’avis unanime du public qui vient à sa rencontre lors des démonstrations, celui de la presse spécialisée et des bloggeurs de tous poils. Et que dire aux possesseurs de Ferrari, Lamborghini, Aston Martin et autres Maserati qui perdent l’affection du public au passage du « Lance-Pierres » ? That’s the way my Lords !* Bienvenue dans un monde où le prix ne fait pas la différence, parce qu’à 29‘990€, là encore il démarque.

Le POLARIS Slingshot a entamé une tournée qui l’amène sur les événements les plus importants du moment. Tout comme les festivaliers de Cannes, les spectateurs du tournoi de Roland-Garros et les tifosi du Grand Prix de Formule 1 de Monaco il y a quelques semaines, les passionnés d‘automobile présents au 24h du Mans cèdent aux charmes ravageurs de ce stricte deux places ouvert sur le reste sur le reste du monde.

On pensait la route cadenassée, verrouillée, stérilisée. A bord du Slingshot on renoue avec des envies :« OK, now, let burn the rubber !**…
Piou…, ça fait du bien.

Liste des concessionnaires sur polarisslingshot.fr

*C’est la voie Messieurs.
** OK, maintenant, laissons bruler la gomme !

Communiqué de presse