Que faire en cas d’impact sur mon pare-brise ?

Un impact sur votre pare-brise n’est pas anodin. Cela demandera une réaction de votre part. Un impact, aussi petit soit-il, ne doit pas être pris à la légère, car il peut avoir des conséquences immédiates ou futures : contrôle technique, amende, agrandissement, ou pare-brise explosé… Avoir tout de suite la bonne réaction évite les problèmes ultérieurs. Voici nos solutions pour parer aux éventuelles complications.

Lorsque vous avez un impact sur votre pare-brise, le risque de fissure ou pire est important, et vous prenez des risques pour vous-mêmes et vos passagers. Sachant qu’un impact de moins de 2,5 centimètres de diamètre sur votre pare-brise peut être réparé grâce à une injection de résine chez un garagiste en seulement quelques minutes, prendre le risque d’attendre est inutile, et cela peut s’avérer coûteux (amende, contre-visite au contrôle technique…).

Combien coûte une réparation d’impact sur pare brise ?

Il est important de rappeler que, pour que la réparation soit possible, l’impact doit être inférieur à la taille d’une pièce de 2 € et qu’il doit être situé hors du champ de vision du conducteur, mais aussi à plus de 5 cm du bord du vitrage et à plus de 2 cm du détecteur de pluie.

La réparation peut ne rien vous coûter, c’est la raison pour laquelle il faut réagir vite et bien. Pour des raisons de sécurité, il est déconseillé de le faire soi-même avec un kit de réparation. Sachant qu’une enseigne experte comme Carglass®, via ses nombreux centres, peut le faire pour 0 euro, car il n’y a quasiment jamais de franchise, le risque n’en vaut pas la peine !

En effet, si vous vous rendez dans un garage pour faire réparer l’impact du pare-brise, l’injection de résine est quasiment tout le temps prise en charge par votre assurance. Dans le pire des scénarios, l’opération vous sera facturée autour de 100 €.

À noter que dans certains cas, si l’impact sur le pare-brise est trop important et dans votre champ de vision, le remplacement est obligatoire, et vous coutera soit votre franchise bris-de-glace pour les plus chanceux, soit une somme pouvant facilement dépasser les 500€ pour les plus malchanceux.

Un risque d’amende important

L’article R316-1 code de la route prévoit une contravention pour les pare-brises présentant des dégâts situés dans le champ de vision du conducteur, car ces derniers risquent de dégrader sa visibilité. Le risque est une contravention de type 3, soit une amende forfaitaire de 68€. Il vous coûtera moins cher de faire réparer votre pare-brise que de prendre le risque d’attendre un contrôle routier et de prendre une amende.

Un risque de contrôle technique défavorable

Une fissure supérieure à 30 cm sur un pare-brise est considérée comme rédhibitoire lors du contrôle technique. Il en est de même si le véhicule a plus de 3 impacts, ou que l’impact sur le pare-brise est dans le champ de vision du conducteur. Dans ce cas-là, vous serez enjoint à réaliser les réparations nécessaires liées à la fissure du pare-brise avant de passer une contre-visite du contrôle technique.

Comment faire réparer votre pare-brise ?

Comme nous vous le disions plus tôt, il est déconseillé de le faire soi-même. Votre sécurité et celle de vos passagers sont une priorité et l’expertise nécessaire à un travail de qualité n’est pas particulièrement plus chère qu’un travail réalisé chez soi, et sans assistance.

Il est plus sûr et plus sérieux de passer par un garage spécialisé pour la réparation de l’impact ou le remplacement de votre pare-brise. L’injection de résine est généralement utilisée en cas d’impact de moins de 2 euros ; elle est soit prise en charge par votre assurance, soit coûte 100 € environ. Exemple si vous êtes dans le 77 vous pouvez faire réparer votre pare-brise à Varennes-sur-seine pour 0 €.

Comme dans tous les centres Carglass®, les équipes peuvent également se déplacer chez vous pour effectuer la réparation, et vous offrent le forfait désinfection respectant ainsi les règles sanitaires préconisées en temps de COVID. Un gain de temps et d’argent considérable.