L’importance de l’assurance automobile

Lorsque vous achetez une voiture ou autre véhicule terrestre à moteur (VTM) il est obligatoire d’être assuré. En effet, même en étant prudent vous pouvez être impliqué dans un accident. C’est pour protéger les victimes et les conducteurs que l’assurance a été rendue indispensable. Prendre sa voiture c’est prendre ses responsabilités et ça commence par son assurance.

Le saviez-vous ?

C’est après une année 1957 qui a recensé 10 261 tués et 182 006 blessés dans des accidents de la circulation routière que le législateur a décidé le 27 février 1958 de rendre obligatoire l’assurance de la responsabilité civile pour « toute personne physique ou morale autre que l’Etat dont la responsabilité peut être engagée en raison des dommages corporels ou matériels causés à des tiers par un véhicule terrestre à moteur, ainsi que par ses remorques ou semi-remorques … ». Il définit alors le véhicule terrestre à moteur (VTM) comme « tout véhicule automoteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique sans être lié à une voie ferrée, ainsi que toute remorque, même non attelée. ».

Une définition trop sujette à interprétation qui a demandé des précisions avec le temps comme VTM les engins de chantiers, les engins agricoles, les chariots élévateurs, les tondeuses autoportées, et même les fauteuils roulants électriques, scooters électriques et plus récemment les engins de déplacement personnel (EDPM). Les EDPM comme les trottinettes électriques et les gyroroues qui sont motorisés sont considérés comme des véhicules terrestres à moteur, ils sont donc soumis également à l’obligation légale d’assurance.

Si tout est parti de l’automobile ce n’est pas pour rien.

Pas de circulation en voiture sans assurances

La loi française dans son article L211-1 du code des assurances dispose qu’« un véhicule à moteur en état de marche doit bénéficier d’une police d’assurance ». La notion de véhicule en état de marche est importante car elle intègre les voitures en location et celles immobilisées dans les garages à titre périodique ou définitif. Ils doivent également bénéficier d’une assurance automobile.

L’assurance automobile couvre les préjudices corporels ou matériels occasionnés par un conducteur aux autres par l’intermédiaire de son véhicule. C’est principalement pour cela que l’assurance a été rendue obligatoire, pour protéger les victimes et les conducteurs.

L’assurance automobile couvre généralement la valeur à neuf, les pannes mécaniques, une option pour les véhicules neufs, la projection juridique, etc. C’est toute l’importance de bien choisir son assurance. Les enjeux sont trop importants pour être traités à la légère. Il faut être sûr de récupérer votre indemnisation en fonction des clauses de votre assurance auto.

Les risques de conduire sans assurances

En France, les dernières données publiées avancent 700 000 véhicules qui circulent sans assurances. Un chiffre énorme lorsqu’il est mis en face des risques que ces VTM font prendre aux autres. De plus, il est important de rappeler que le défaut d’assurance représente une infraction.

Toute personne conduisant sans détenir une assurance automobile sont passibles d’une peine d’amende de 3 750 €, d’une confiscation de voiture et d’une suspension de permis de conduire pour une période allant jusque 3 ans.

Pour finir, une assurance automobile ne doit pas être perçue comme une simple obligation. Elle protège le conducteur et les autres. Elle est un excellent investissement au vu des montants des dommages qu’un accident peut générer.