en ,

Leasing social : tout ce que l’on sait sur la voiture électrique à 100 € par mois

Leasing social

Le gouvernement français prépare actuellement le lancement d’un dispositif de leasing social pour les voitures électriques. Celui-ci devrait permettre aux ménages modestes d’accéder plus facilement à ce type de véhicules. Qu’en est-il exactement et quels sont ses contours ? Voici un état des lieux sur ce projet novateur.

Les modalités du projet

Le dispositif promis par le gouvernement français sera présenté en détail début novembre, avec l’ouverture des réservations dans la foulée. Dans un premier temps, le leasing social sera accessible aux 50 % de ménages les plus modestes. Les livraisons des véhicules devraient commencer début 2024. Pour accompagner cette annonce, le gouvernement va mettre en place un site internet regroupant toutes les informations concernant le fonctionnement du leasing social ainsi que les aides proposées par les marques automobiles.

Les véhicules éligibles

Les premiers modèles de voitures électriques éligibles au leasing social devraient être la Renault Twingo E-Tech et la Citroën e-C3. Toutefois, des discussions sont encore en cours avec les constructeurs afin de définir précisément la liste complète des modèles disponibles.

Un dispositif attendu par les associations et les écologistes

Ce projet vient répondre aux attentes des associations et des défenseurs de l’environnement qui souhaitent faciliter l’accès aux voitures électriques pour les plus modestes. En effet, le coût plutôt élevé de ces véhicules peut freiner leur accessibilité aux ménages ayant des revenus moins importants. Le leasing social devrait donc favoriser une démocratisation de l’usage des voitures électriques et ainsi contribuer à la transition écologique du pays.

Les avantages du leasing social

  • Un loyer mensuel abordable de 100 € par mois.
  • Aucun apport initial nécessaire.
  • Pas de frais d’entretien.

Ce type de dispositif devrait permettre aux ménages les plus modestes de pouvoir bénéficier d’une voiture propre sans avoir à réaliser un investissement financier important. De plus, au-delà des aspects économiques, cela vient également renforcer l’image des voitures électriques comme solution durable et accessible au grand public.

Un contexte favorable à l’électrique

Le projet de leasing social s’inscrit dans un contexte particulièrement favorable à l’électrification du parc automobile français. En effet, plusieurs incitations fiscales et subventions existent déjà pour encourager l’achat et l’usage de ce type de véhicule. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • Le bonus écologique;
  • La prime à la conversion;
  • Des aides locales proposées par certaines collectivités;
  • Des programmes d’aides pour les flottes professionnelles.

L’engagement des constructeurs automobiles

Certains constructeurs automobiles ont déjà pris les devants en proposant leurs propres offres de leasing pour les voitures électriques. Par exemple, Renault propose déjà une offre de location longue durée pour sa Twingo E-Tech à un tarif avantageux. Il est donc fort probable que dans les mois à venir, d’autres marques suivent cet exemple et viennent renforcer le marché du leasing électrique en France, permettant ainsi de démocratiser davantage l’accès aux véhicules électriques pour tous.

Le dispositif de leasing social pour les voitures électriques est un projet ambitieux visant à rendre l’accès à ces véhicules plus simple et abordable pour les ménages les moins aisés. Alors que les premières annonces officielles sont attendues début novembre, il est certain que ce projet suscite déjà beaucoup d’attention et d’espoir pour ceux qui souhaitent contribuer à la transition écologique tout en faisant des économies.

Julien

Rédigé par Julien

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été fasciné par les rouages complexes du monde de la mobilité. Titulaire d'un Master en Journalisme Environnemental de l'EDJ de Nice, j'ai rapidement orienté ma carrière vers la couverture des sujets liés à la mobilité verte et durable.