Volkswagen veut réduire de 45% son impact environnemental !

Volkswagen

Le Groupe Volkswagen revoit à la hausse ses objectifs environnementaux : 45% de réduction de l’impact environnemental d’ici à 2025

 

– Renforcement de la stratégie de développement durable – Le Groupe Volkswagen établit de nouveaux objectifs environnementaux ambitieux

– Matthias Müller, Président du Directoire du Groupe : « Nous devons tenir compte de l’intégralité du cycle de vie de la mobilité, depuis la production d’énergie et des matières premières jusqu’au recyclage ».

– Conférence Environnementale du Groupe à Wolfsburg : les responsables de l’environnement discutent de l’orientation écologique du Groupe avec le Directoire, le Comité d’Entreprise et le Conseil du développement durable

Le Groupe veut jouer un rôle majeur dans le développement durable de l’industrie automobile.

« Pendant longtemps, Volkswagen a dominé plusieurs indices de développement durable prestigieux et nous avons l’intention de retrouver cette place », a expliqué Matthias Müller, Président du Directoire du Groupe Volkswagen, au début de la Conférence Environnementale du Groupe (GEC) à Wolfsburg. « Il est de notre responsabilité, en tant que Groupe, de contribuer de manière décisive à l’atténuation des changements climatiques et à l’amélioration de la qualité de l’air dans les centres urbains. »

Comme l’a expliqué M. Müller, il ne s’agit pas uniquement de produire des véhicules propres et efficients ; la protection de l’environnement au niveau de la production joue également un rôle clé au sein du Groupe. « C’est pour cette raison que nous fixons de nouveaux objectifs ambitieux pour la production : nous allons réduire de 20 % supplémentaires l’impact environnemental dans l’ensemble du Groupe d’ici à 2025. Cela équivaut à 45 % d’énergie, de CO2, d’eau, d’émissions de composé organique volatil et de déchets en moins par rapport aux valeurs de référence de 2010. » M. Müller a également insisté sur le fait que le Groupe Volkswagen mène une stratégie environnementale globale. « Nous avons aujourd’hui une approche plus large de notre vision de la protection de l’environnement : l’important n’est pas seulement ce qui sort des pots d’échappement. Nous devons tenir compte de l’intégralité du cycle de vie de la mobilité, depuis la production d’énergie et des matières premières jusqu’au recyclage. »

Le Groupe Volkswagen suit une recommandation du Conseil du Développement Durable,

L’organe composé d’experts internationaux indépendants conseille le Directoire du Groupe au niveau du processus de transformation de l’entreprise. Parmi les intervenants à la Conférence Environnementale du Groupe organisée à Wolfsburg figurait Georg Kell, Directeur Exécutif du Pacte mondial des Nations Unies et Président du Conseil du Développement Durable créé par Volkswagen il y a un an.

« Nos clients et la société attendent de nous une conduite exemplaire en matière de développement durable », a insisté M. Müller, Président du Directoire du Groupe. Il a ajouté qu’un dialogue critique et constructif était essentiel pour permettre au Groupe Volkswagen de regagner la confiance suite à la question du diesel. « Il est bon que Volkswagen s’ouvre et collabore avec des entités externes, particulièrement dans les domaines de l’environnement et du développement durable, a expliqué M. Müller lors de la Conférence. Nous avons concrétisé cette idée il y a un an avec la création du Conseil du Développement Durable Volkswagen. »

« Volkswagen doit faire preuve d’un engagement sans faille s’il veut retrouver la pole position dans les classements de développement durable, a déclaré Bernd Osterloh, Président du Comité d’Entreprise du Groupe », à l’occasion de son discours de bienvenue. « Nous étions en tête en août 2015. Nous avons perdu cette position (à juste titre) suite au scandale des émissions. Notre aspiration commune doit être de revenir au sommet du classement. Le travail des centaines d’experts de l’environnement du Groupe Volkswagen constitue une étape importante vers cet objectif. »

L’organisation régulière de conférences environnementales a commencé en 1998 pour permettre aux quelque 400 responsables de la protection de l’environnement du Groupe d’échanger sur leurs stratégies, mesures et projets et de promouvoir le développement durable dans l’entreprise. « Le Groupe Volkswagen souhaite faire du développement durable une composante à part entière de son ADN et contribuer ainsi à la transition énergétique en investissant dans les énergies renouvelables », a commenté Stephan Krinke, Directeur des Affaires Environnementales du Groupe Volkswagen. « Cette conférence nous donne l’opportunité de positionner notre Groupe afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs environnementaux ambitieux ». De nombreux projets et initiatives environnementaux ont également été présentés lors des deux jours de la Conférence 2017 qui s’est tenue au Mobile Life Campus de Wolfsburg.

Amazon_X-mas_3