« Il y aura deux marchés pour la voiture autonome », Vincent Abadie (Groupe PSA)

Voiture abadie

Remplacer le conducteur et sa capacité à éviter des accidents par des algorithmes informatiques, c’est tout l’enjeu de la voiture autonome. Il en était question à Issy-les-Moulineaux mercredi 14 décembre, pour une table-ronde organisée par Next Door Paris sur le thème : « Véhicule autonome et ville de demain. Techno, business, société : quels enjeux ? » Participant au premier tour de table consacré à l’adaptation de la voiture autonome à la ville du 21ème siècle, Vincent Abadie était le seul représentant de constructeur automobile. 

Il est responsable Innovation et Technologies avancées Aides à la Conduite/Voiture autonome au sein de Groupe PSA, où il a également le statut de Maître-Expert. Autant dire que la voiture autonome, il en connaît un rayon.

Où en est-on de la conduite autonome ? Est-ce que Waymo (Google) est un danger pour les constructeurs automobiles ? « On est au stade de faire des prototypes, ça va prendre quelques années », a déclaré Vincent Abadie. Écoutez le au micro du Mobiliste, la commercialisation de la-voiture-qui-se-conduit-seule ne semble pas pour tout de suite.

Autobiz_LeMobiliste