Un gazier hollandais autopartage Toyota Mirai !

Mirai

UNE ENTREPRISE NÉERLANDAISE PROPOSE LA MIRAI EN AUTOPARTAGE À TOUS SES EMPLOYÉS

  • Stedin, distributeur néerlandais de gaz et délectricité, a intégré deux Toyota Mirai à pile à combustible hydrogène à sa flotte de véhicules d’entreprise, disponibles pour tous ses employés.
  • Ces deux Mirai s’inscrivent dans le cadre du projet de Stedin d’une flotte essentiellement constituée de véhicules à zéro émission d’ici 2020.
  • Après le Royaume-Uni, le Danemark, lAllemagne, la Belgique et la Norvège, les Pays-Bas sont le sixième pays européen à commercialiser la première berline à pile à combustible.

Même si Mirai signifie futur en japonais, l’entreprise néerlandaise Stedin compte bien prouver que la voiture à pile à combustible est déjà parfaitement opérationnelle au présent. Ce fournisseur indépendant de gaz et d’électricité vient d’en recevoir deux exemplaires en location longue durée pour quatre ans et tous ses collaborateurs, quel que soit leur poste, auront le droit de les conduire. Première berline à pile à combustible au monde, la Toyota Mirai fonctionne grâce à l’électricité produite dans la pile embarquée par réaction entre l’oxygène de l’air et l’hydrogène des réservoirs, en ne rejetant que de la vapeur d’eau.

Lhydrogène, source de nouvelles opportunités commerciales

En tant que source d’énergie propre, l’hydrogène présente de nombreux avantages. Hormis le fait qu’il sert de combustible à la Mirai, il peut être produit en absorbant le surplus d’électricité disponible dans le réseau de distribution lorsque la demande est faible. Stedin souhaite donc explorer les opportunités commerciales qui en découlent. À la remise des clés des Toyota Mirai, Frans van de Noort, Directeur des opérations chez Stedin, a déclaré : « Nous voulons rendre notre flotte de société moins polluante : d’ici à 2020, elle sera essentiellement constituée de véhicules zéro émission. C’est un véritable défi car nous possédons 1 700 fourgons, 900 véhicules de tourisme et 600 voitures en location longue durée, ce qui représente l’une des plus grosses flottes professionnelles du pays. Nous misons sur les véhicules tout électrique, mais nous avons réalisé que l’hydrogène offre une alternative intéressante. Avec ces Mirai, nous voulons vérifier par nous-mêmes si cette technologie fonctionne et si elle recueille largement l’aval de notre personnel. »

Lappui du gouvernement néerlandais

Les ventes de la Toyota Mirai débutent ce mois-ci aux Pays-Bas. Par sa politique fiscale, le gouvernement néerlandais soutient clairement la commercialisation de cette nouvelle technologie. Les clients bénéficient de nombreux avantages fiscaux, tels que l’exemption de la taxe sur les produits de luxe et de la taxe routière jusqu’en 2020. De plus, l’impôt sur l’avantage en nature lié à l’usage privé d’un véhicule de société a été ramené à 4 %, eu égard aux émissions nulles de la Mirai.

La Mirai au service de lambitieux Toyota Environmental Challenge 2050

Via son défi environnemental 2050, Toyota s’est clairement engagé à réduire les émissions de CO2 de ses véhicules neufs de 90 % d’ici à 2050, comparativement aux niveaux de 2010. L’entreprise est convaincue que les véhicules à pile à hydrogène joueront un rôle essentiel vis-à-vis de cet objectif ambitieux. Depuis plus de vingt ans, Toyota s’est engagé dans la recherche et le développement de la technologie automobile des piles à combustible hydrogène. De ces efforts est née la Mirai, un remarquable modèle zéro émission, d’une autonomie supérieure à 550 km et dont le plein s’effectue en 3 à 5 minutes. Elle est en vente depuis décembre 2014 et les livraisons ont déjà commencé au Japon, aux États-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Danemark, en Belgique et en Norvège ; la Suède suivra d’ici à la fin de l’année.

Communiqué de presse

Autobiz_LeMobiliste