Débuts fumeux du téléphérique de Brest

On se faisait une joie de pouvoir filmer Brest depuis les airs, grâce au nouveau téléphérique que la ville, la métropole, Keolis (l’opérateur) et la ministre de l’Environnement inauguraient samedi 19 novembre 2016.

Pour des raisons encore obscures (si elles ne sont pas fumeuses), une partie de la presse, dont Le Mobiliste, en a été privée. C’est pourtant un ouvrage unique en son genre en France, le premier voué au transport urbain de personnes. Il s’intègre d’ailleurs dans le réseau Bibus, ouvert 358 jours par an, il faut penser à sa maintenance.

Mais ce qui est surprenant, c’est la nationalité de son maître d’ouvrage : suisse ! Bien que la France compte parmi ses rangs un leader mondial du domaine avec Poma, c’est Bartholet BMF qui a remporté ce contrat à 16 millions d’euros et met désormais un pied ferme sur le marché hexagonal.

Bien que notre reporter n’ait pas pu effectuer la traversée jusqu’à la station Jean Moulin, sur le bas de la rue de Siam, il nous ramène tout de même des images des Ateliers des Capucins rénovés, tout simplement splendide !

Autobiz_LeMobiliste