SPIE branche le Sud-Est

SPIE_LOGO

Sud-est : SPIE déploie et exploite le plus grand réseau interdépartemental de bornes de recharge de véhicules électriques

882 bornes entièrement gérées par SPIE pour 5 départements couverts

 

Feyzin, le 21 mars 2016 – SPIE Sud-Est annonce la signature d’un contrat avec 5 syndicats départementaux d’énergie du sud-est de la France portant sur le déploiement, l’exploitation et la supervision d’un réseau de 882 bornes pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

 

Initié par un groupement composé des syndicats départementaux d’énergie de Haute-Savoie, Isère, Drôme, Ardèche et des Hautes-Alpes*, ce contrat comprend la fourniture, l’installation, l’exploitation, la supervision et la maintenance d’un réseau prévisionnel de 882 bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides : 250 bornes en Haute-Savoie (dont 4 rapides), 305 bornes en Isère, 115 dans la Drôme (dont 1 rapide), 132 en Ardèche et enfin 80 dans les Hautes-Alpes (dont 11 rapides). Cette mutualisation des investissements permet ainsi à la mobilité électrique de devenir une véritable réalité dans le sud-est de la France en proposant aux usagers un réseau inégalé de bornes. Objectif : permettre aux conducteurs de voitures électriques de traverser les cinq départements sans aucune rupture d’énergie.

 

Fourniture des services de mobilité associés pour les usagers

Au-delà, SPIE Sud-Est assurera pour le compte de ces 5 syndicats départementaux d’énergie l’exploitation des services commerciaux, monétiques et techniques du réseau de bornes. Cette offre globale, dénommée ORIOS, va de la surveillance à distance des bornes, à la gestion administrative et commerciale des services aux usagers, en passant par la mise en place et la gestion des solutions monétiques. Sur ce dernier service, SPIE a en particulier développé une solution mobile pour les conducteurs intégrant le paiement par carte bancaire sans contact, ou par carte d’abonnement avec la possibilité de s’abonner par un portail web spécifique. Autre prestation: la possibilité pour les conducteurs, depuis leur smartphone, de connaître les bornes de recharge disponibles, de les réserver et de déclencher la charge.

 

« Ce contrat constitue une étape majeure de l’engagement du groupe SPIE dans la mobilité électrique visant à apporter des services aux « clients de nos clients », c’est-à-dire aux usagers de véhicules électriques », observe Olivier Moinet, chef de service réseau au sein de SPIE Sud Est. « Au-delà de l’installation des bornes, c’est donc maintenant l’ensemble des prestations associées que nous gérons pour une plus grande tranquillité de nos clients et un confort d’utilisation optimal des usagers ».

 

* Le Syndicat Départemental d’Energies de l’Ardèche (SDE 07), Le Syndicat Départemental d’Energies de la Drôme (Energie SDED), Le Syndicat des Energies du Département de l’Isère (SEDI), Le Syndicat des Energies et de l’Aménagement Numérique de la Haute-Savoie (SYANE), Le Syndicat Mixte d’Electricité des Hautes-Alpes (SYME05). Le SYANE est le coordonnateur du groupement.

 

A propos de SPIE Sud-Est

Filiale régionale de services multi-techniques du groupe SPIE, SPIE Sud-Est propose à ses clients un service de proximité et une offre diversifiée dans les domaines de l’énergie et des communications sur les territoires du quart sud-est de la France (Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Avec 2 550 collaborateurs et un réseau de 46 implantations, SPIE Sud-Est participe au développement des territoires et accompagne ses clients dans la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’installations économes en énergie et respectueuses de l’environnement.

Avec près de 600 sites dans 38 pays et 38 000 collaborateurs, SPIE a réalisé, en 2015, un chiffre d’affaires consolidé de 5,3 milliards d’euros et un EBITA consolidé de 351 millions d’euros.

Sur son segment « France» qui compte 16 200 collaborateurs intervenant depuis près de 300 sites, le groupe SPIE a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 2,29 milliards d’euros.

 

Communiqué de presse

Application Le Mobiliste