smart Electric Drive, le vintage moderne

Pour que Daimler envisage de ne vendre que des versions électriques de la quatrième génération de smart en Amérique du Nord, c’est que le constructeur a de grandes ambitions pour la petite citadine qu’est smart Electric Drive. Il faut dire que selon les dires du management, 100% des ventes ont concernés la motorisation sans émission dans certaines villes canadiennes et américaines.

Fort de ce constat, le constructeur croit en un alignement parfait des planètes pour l’électromobilité : pollution, nouvelles consommations, congestion des villes… Tous les éléments sont réunis pour faire de smart Electric Drive (E.D.) Fortwo coupé (22 950 euros hors subventions en France), Forfour (23 850€) et Fortwo cabriolet (26 950€) des must have chez l’automobiliste branché et/ou soucieux de sobriété…

Mieux, l’avenir est à l’autopartage entre particuliers ! Ce mode de consommation devrait, selon les chiffres du constructeur, sextupler d’ici 2023… De quoi enthousiasmer Annette Winkler, directrice monde smart, qui répond au micro du Mobiliste. Lequel a pu conduire la nouvelle smart E.D en 3 et 5 portes dans les roses ruelles de Toulouse et sa campagne verdoyante… #smartfullyelectric