Non, Detroit n’est pas mort

Qu’on se le dise, Detroit, tant la ville que son salon automobile, n’est pas mort ! Bien sûr, le centre-ville porte encore les stigmates de 40 ans de déliquescence et surtout de mauvaise gestion municipale. Mais côté automobile, l’agglomération vit toujours pour et par la voiture. L’intérêt que porte les principaux constructeurs pour le North American International Auto Show (NAIAS) le prouve encore.

Vu d’Europe, le NAIAS peut s’assimiler à un salon régional pour une population avide de nouveaux pickups et autres gros SUV. Mais à entendre Bertrand Rakoto, analyste indépendant du marché automobile, ce rendez-vous qui succède au CES est le point de rencontre des décideurs de l’industrie. Après le show à Las Vegas, les affaires, les vraies, à Detroit. D’ailleurs, la cité automobile se met à la page en consacrant tout un espace à la « voiture de demain » et à son environnement, au sein du Michelin Media Center.

Easytrip