L’olympisme roule pour Bridgestone

Bridgestone

Mardi 28 mars 2017 débutait à l’échelle mondiale un partenariat majeur entre le Comité International Olympique et Bridgestone. Cette alliance entre l’olympisme et le pneumaticien japonais se traduit en France par 4 ambassadeurs choisis parmi l’élite du sport français et wallon : Sarah Ourahmoune (boxe), Charline Van Snick (judo), Pierre Vaultier (snowboard cross) et Christophe Lemaître (athlétisme).

Lors de la cérémonie qui scellait le partenariat entre le CNOSF et Bridgestone France, chacun de ces athlètes de très haut niveau a pu raconter son parcours et son rapport à la performance, à la réussite mais à l’échec aussi. Comment Pierre Vaultier s’est mobilisé après une rupture d’un ligament du genou deux mois avant les JO de Sotchi, cumuler vie de famille, de cheffe d’entreprise et de boxeuse olympique pour Sarah Ourahmoune, se relever après une accusation finalement déboutée de dopage pour la judokate belge Charline Van Sick et enfin traverser l’enfance et l’adolescence en subissant le regard des autres pour Christophe Lemaître.

Bridgestone

Au-delà du story telling (« Poursuis ton rêve quoi qu’il arrive« ) et du marketing sportif, Benoît Raulin, directeur général France et Benelux du manufacturier, revient sur la teneur des engagements mutuels et des points communs entre son enseigne et le sport français. Cerise sur le gâteau, nous avons eu l’extrême honneur de tendre le micro à Pierre Vaultier et Christophe Lemaître. Run, baby, run !

Easytrip