Mercedes et sa navette autonome modulable Vision Urbanetic

Mercedes-Benz Vans invente le véhicule autonome électrique à la carrosserie interchangeable. Vous avez dit ? Après le très stimulant concept 360c de Volvo c’est au tour de Mercedes de proposer sa vision du véhicule autonome. La marque à l’étoile a surpris en présentant le concept Vision Urbanetic. Il sera visible au prochain IAA d’Hanovre, le 20 septembre prochain.

Qu’il est intéressant de voir l’angle prit par les allemands avec le Vision Urbanetic. C’est le transport de personnes et la livraison derniers kilomètres qui au centre du concept de ce VA. Un véhicule électrique autonome capable de s’adapter aux réels besoins d’utilisation et d’horaires. Un châssis unique pour deux carrosseries. Un module de carrosserie dit Cargo et un autre appelé People Mover.

Vision Urbanetic – un châssis modulable

Le module Cargo dispose d’un volume de chargement de 10 m3 et peut embarquer jusqu’à dix palettes. La version People Mover peut transporter jusqu’à douze passagers.

Techniquement c’est le châssis électrique qui est à conduite autonome (il embarque toutes les fonctions de conduite) et qui peut recevoir les différentes carrosseries interchangeables pour le transport de passagers ou de marchandises. D’après le constructeur, le changement de modules se fait automatiquement ou manuellement et ne prend que quelques minutes en mode automatisé.

Vision Urbanetic – autonome et communiquant

La Vision Urbanetic a pour ambition de communiquer avec son environnement. La calandre embarque un écran sur lequel des informations peuvent être diffusées à l’attention des piétons et des autres usagers de la route. De la même manière, Les flancs du véhicule sont lampes intégrées qui permettent de signaler aux personnes se situant aux alentours que le système autonome les a détectées. Habile et terriblement efficace.

Tout comme avec la Volvo 360c, le paysage de la mobilité urbaine serait totalement chambouler. Il est assez facile d’imaginer d’autres carrosseries pour compléter les usages de ce type de véhicule. Mais ces deux premiers modules représentent déjà une optimisation du nombre de voitures et une plage horaire plus grande dans leur utilisation. L’idée est bien de diminuer le nombre de véhicules en ville, de réduire l’impact écologique et sonore, d’optimiser les flux de circulation et d’amplifier les horaires d’utilisation. Nous ne sommes qu’à l’état d’étude mais les signes ne trompent pas, le futur arrive vite 😉

Autobiz_LeMobiliste