Le marché neuf de la voiture électrique recule de 8,81 % ! L’hybride décolle

TOP 5 voitures électriques Le Mobiliste

A l’image du marché de l’occasion, le marché de la voiture électrique ne décolle pas en ce début d’année. Les chiffres du dernier baromètre AVERE sont sans appel, la voiture électrique chute de -8,81% par rapport à février 2017. A contrario, les véhicules utilitaires électriques et hybrides rechargeables progressent respectivement de + 62,85 % et + 138,51 % par rapport à l’an passé.

Le marché global du véhicule neuf a progressé de 4,3% en février 2018. Dans la continuité du mois de janvier, les ventes de véhicules électriques sont faibles en février et toujours en marge du marché automobile. Avec 2 071 modèles particuliers immatriculés, nous constatons un recul de – 8,81 %. Cette baisse est cependant compensée par les bons résultats des segments utilitaires et hybrides rechargeables qui enregistrent respectivement 640 et 1 090 immatriculations, soit + 62,85 % et + 138,51 % par rapport à février 2017.

Les raisons sont multiples et nous pouvons trouver mille excuses à ce début d’année morose. Un climat compliqué, étonnant en hiver, des discours confus des politiques sur la place de l’automobile dans notre quotidien et une offre constructeur encore trop faible et trop chère pour les particuliers. L’AVERE avance de son côté une autre raison qui est la prime à la conversion ouverte à de nombreux modèles thermiques neufs. Tout ceci est vrai mais n’excuse pas tout.

Le marché de l’électrique est encore fragile. Tous les indicateurs pointent positivement vers ce mode motorisation mais rien n’est encore stabilisé. Les investissements entrepris par la quasi-totalité des constructeurs mettront encore du temps avant de manifester leurs effets. Il convient en tout cas de surveiller sur les prochains mois les effets de la nouvelle LEAF, de la motorisation R110 de Renault ZOE, de la fin de la location de batterie toujours chez Renault et l’arrivée post salon de Genève du Jaguar I-Pace. L’offre arrive et le business model tant attendu se met en place.

La Renault Zoé star des ventes des véhicules particuliers électriques

Avec 1 155 exemplaires immatriculés en février (soit une baisse de – 26,20 % par rapport à 2017) et malgré les retards de livraisons, la Renault Zoé continue de séduire les Français. Elle écrase à ce jour la concurrence.

Alors que l’on pariait sur un effet d’attente, la politique de baisse des prix appliquée par Nissan sur la première version de la Leaf semble être bénéfique. En février, cette dernière est revenue sur le podium avec 306 immatriculations (soit + 10,47 % par rapport à l’an passé), contre seulement 48 en janvier 2018.

BMW se maintient en troisième place avec 181 i3 (+ 5,23 %), dont 99 équipées d’un prolongateur d’autonomie, devant la Kia Soul (73 immatriculations), la Smart ForTwo (72) et le Peugeot Partner dans sa version VP (45 unités).

Marché VE - février 2018

Le segment de l’utilitaire électrique affiche une nette progression

Dans le domaine de l’utilitaire aussi, la diversité de l’offre permet d’accompagner les automobilistes dans leur transition vers des modèles électriques. Avec 640 véhicules mis à la route, le segment de l’utilitaire électrique a progressé de + 62,85 % par rapport au mois de février 2017 (393 immatriculations).

Le Renault Kangoo se maintient en pole position avec 271 immatriculations (soit + 67,28 %), tandis que le Peugeot Partner version utilitaire voit ses ventes quasiment doublées par rapport à l’an passé (+ 95,74 % pour atteindre 92 unités).

Le Goupil G4 arrive en troisième place avec 89 modèles mis à la route, suivi du Citroën Berlingo (62 ; + 226,32 %) et le Nissan e-NV200 (49 ; + 19,51 %).

Marché VUE février 2018

Le segment des hybrides rechargeables poursuit sa tendance à la hausse

Comme nous le supposions le mois dernier, les automobilistes se sont bel et bien tournés vers les modèles hybrides rechargeables avant la suppression du bonus écologique en décembre dernier. Pour le deuxième mois consécutif, le marché est en hausse de + 138,51 % par rapport à 2017 !

Le segment passe ainsi la barre symbolique des 1 000 immatriculations, avec 1 090 véhicules mis à la route. Indisponible il y a à peine un an, la Volvo XC60 reste en première place avec 134 unités immatriculées, suivie de près par la Volkswagen Passat (131 ; + 309,38 %). Les immatriculations du Mercedes GLC sont en léger recul (97 ; – 14,16 %).

Marché VHR février 2018

L’avenir de l’électrique passera logiquement par la voiture hybride.


Nouveau sur Le Mobiliste !

Vous roulez en électrique ou en hybride rechargeable ?

Installez chez vous votre propre borne. Demandez un devis et bénéficiez de tarifs préférentiels négociés par Le Mobiliste.

J’en profite prestement