L’IPS i5, le poids léger des Gyroroues

L’été dernier, le fabricant IPS sortait la roue la plus légère et la plus fine du marché, l’i5. Son petit gabarit dénote totalement des Gyroroues classiques et insuffle un vent de fraîcheur. En effet, traditionnellement, l’innovation tend plus dans le sens de l’autonomie et de la puissance que de l’ergonomie et du poids. Cette roue n’est pas la remplaçante de sa grande soeur, la IPS Zero mais est là pour répondre à de nouvelles attentes. A savoir, des trajets courts et un encombrement minimum. 

Premier constat, l’esthétique de cette roue est très agréable et totalement diffèrent de ce que l’on voit la plupart du temps. On préfère le design de l’i5 plutôt que celui de la LHOTZ du même fabricant.

Elle se targue même d’être dépourvue de trolley. IPS a préféré intégrer une poignée directement dans le châssis de la roue. L’i5 s’utilise comme une mallette quand vous n’êtes pas dessus. C’est de loin la plus adaptée à la multimodalité. Vous verrez de plus gros sac à main que cette Gyroroue.

Avec ses 7,7kg sur la balance, elle est vraiment plus légère que ses équivalentes en performance comme la KingSong KS 16C que j’ai pu essayer pendant une semaine. Par contre, l’autonomie en pâti même si elle reste plus qu’honnête (20 km). En effet, qui dit moins d’espace, dit des batteries plus petites.

Bon point pour les matériaux utilisé puisque IPS a favorisé le magnésium et non l’acier ou l’aluminium pour la fabrication de sa roue. Le résultat est là.  On pourra lui reprocher d’être moins robuste que ses concurrentes malgré tout. Le format 14 pouces n’est, certes, pas le plus polyvalent ni le plus confortable mais n’oublions pas que le but premier de l’i5 est de se faire petite.

Elle se vante également d’être la plus fine. J’émets cependant un bémol quant à cette finesse excessive au niveau du confort. Il est bien d’avoir une bonne prise de la roue entre ses jambes. Les plus grands gabarits souffriront sûrement de ce format. D’ailleurs, le fabricant recommande un poids max de 80 kg contre 100 kg et + sur la plupart des autres.

Au niveau motorisation, rien de nouveau, un moteur Brushless de 350W (1 000W en pointe) vous permettra d’atteindre les 20km/h max. La batterie est de 245Wh ce qui explique sa faible autonomie. Encore une fois, l’autonomie dépend de beaucoup de facteurs (poids de l’utilisateur, dénivelé positif, température extérieur, vent, etc…).  Cependant, elle se recharge assez vite, seulement 2h pour une pleine charge.

Le prix est aussi léger que la roue elle-même, comptez 749€, l’un des prix le plus bas du marché.

Pour conclure, cette roue est faite pour des utilisateurs de petites à moyenne taille et qui privilégient les trajets courts pour le petit commuting. C’est aussi une bonne gyroroue pour débuter grâce son petit prix. Si tous ces critères vous plaisent, cette roue est parfaite pour vous. Je pense notamment aux femmes qui sont bien trop rares à les utiliser. La i5 va vous réconcilier avec la roue électrique mesdames. Félicitons IPS d’innover sur des points souvent négligés sur ce type de produits. 

Autobiz_LeMobiliste