Eté 2018 : le marché de la voiture électrique progresse de 12,70%

Nouvelle Nissan LEAF

Les chiffres du marché de la voiture électrique de juillet / août 2018 viennent de tomber. L’Avere-France vient de publier son baromètre. Ce que nous pouvons en dire est que les ventes de véhicules électriques ont progressé de + 12,70 %. Globalement, le marché du véhicule électrique est en hausse de + 22,43 % depuis le début de l’année. Aujourd’hui, 147 565 véhicules légers électriques sont en circulation sur les routes de l’hexagone.

Durant la période estivale (juillet août 2018), 4 161 véhicules légers électriques ont été immatriculés, soit une hausse de + 12,70 % par rapport à la même période en 2017. Cette progression encourageante reste toutefois plus faible que l’an passé (+ 34,6 %) mais compensée par les bons chiffres du segment des hybrides rechargeables, en hausse de + 69,31 % avec 2 494 nouveaux modèles mis à la route.

Depuis le début de l’année 2018, 1 815 534 véhicules particuliers et utilitaires ont été immatriculés (+ 8,40 % par rapport à 2017) dont 22 974 modèles électriques répartis à hauteur de 17 542 pour les voitures particulières, 4 679 utilitaires électriques et 753 véhicules dotés d’un prolongateur d’autonomie.

Au total, le segment électrique enregistre une hausse de + 22,43 % depuis le début de l’année et atteint 1,27 % de l’ensemble des immatriculations de véhicules légers.

Evolution été 2018 voitures électriques

Pour Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l’Avere-France, les ventes ne sont pas au niveau attendu par la filière et les acteurs de la mobilité durable. « Si la tendance reste globalement positive en France, le marché manque de dynamique au regard des chiffres européens. La mobilité électrique avance beaucoup moins vite en France que dans d’autres pays. La promotion, les mesures incitatives et aides au passage à la mobilité électriques doivent être davantage soutenues. Alors qu’il a défendu le véhicule à faibles émissions par le passé, l’Avere-France espère que la nomination de François de Rugy au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire contribuera à offrir un environnement réglementaire et fiscal favorable afin de rejoindre les niveaux de croissance du trio de tête des pays européens et ainsi atteindre les objectifs fixés pour 2022 « 

3 161 véhicules particuliers électriques : + 13,87 %

Immat Voitures électriques été 2018

Sur cette période estivale, les immatriculations de véhicules particuliers électriques ont enregistré une hausse de + 13,87 % atteignant les 3 161 unités (1 734 en juillet et 1 427 en août). Si ces résultats montrent une bonne croissance du secteur, ils sont à relativiser au regard de la performance observée sur la même période en 2017 (+ 39,90 %).

Malgré une baisse (- 11,87 % par rapport à la même période en 2017), la Renault ZOE maintient sa place de leader du segment avec 1 351 immatriculations, soit 42,74 % de parts de marché. Nissan accélère et réalise la plus forte progression avec + 124,78 % avec 753 Leaf mises à la route suivie par la BMW i3, avec 207 modèles 100 % électrique (+ 76,92 %). La Smart Fortwo se maintient en quatrième position (138 ; – 20,23 %) puis la Peugeot Ion (112 ; + 30,23 %).

A noter également que 139 BMW i3 dotés d’un prolongateur d’autonomie ont été enregistrées (soit – 2,80 %).

Depuis le début de l’année, la Renault ZOE (9 358), la Nissan LEAF (3 001) et la BMW i3 (1 604 dont 753 dotées d’un prolongateur d’autonomie) sont les modèles les plus immatriculés. Le segment représente ainsi 1,16 % des véhicules particuliers mis à la route.

1 000 utilitaires électriques : + 9,17%

Immat Utilitaires électriques été 2018

La barre des 1 000 véhicules utilitaires électriques a été franchie sur juillet / août (+ 9,17 % par rapport à 2017) confirmant un intérêt grandissant de la cible professionnelle pour cette motorisation.

Renault maintient son avance sur ce segment : le Renault Kangoo arrive en tête des ventes avec 564 unités (+ 10,37 %) tandis que les immatriculations de la Renault ZOE VUL baisse de – 6 % (94 véhicules). Le Nissan eNV-200 arrive en troisième place (85 ; + 6,25 %), suivi de près par le Citroën Berlingo (79 ; + 46,30 %) et le Goupil G4 (75 ; – 2,60 %).

Depuis le début de l’année, le segment progresse de + 52,31 % par rapport à 2017 et représente 1,55 % des immatriculations totales d’utilitaires.

2 494 hybrides rechargeables : + 69,31 % !

Immat Hybrides électriques été 2018

La large offre de véhicules hybrides rechargeables continue de séduire de plus en plus les automobilistes. Avec 2 494 modèles mis à la route (1 091 en juillet et 1 403 en août), le segment a progressé de + 69,31 % !

La période estivale aura ainsi été favorable au Porsche Cayenne, (483 immatriculations). La Mini Countryman prend la seconde place (235 unités ; + 139,80 %), suivie par le Porsche Panamera (204 unités ; + 257,89 %), la Volkswagen Golf (186 ; + 33,81 %) et le Mitsubishi Outlander (179 ; + 237,74 %).

Depuis le début de l’année, 9 033 hybrides rechargeables ont été immatriculés, soit une progression de + 73,41 % par rapport à la même période en 2017.

Autobiz_LeMobiliste