Essence, diesel : aperçu des contrôles techniques de demain avec Dekra

Selon la loi, les mesures de gaz d’échappement lors des contrôles techniques automobiles seront bouleversés à partir du 1er janvier 2019. Seront alors mesurés 5 gaz pour les moteurs essence, qui auront désormais en commun les oxydes d’azote (NOx) avec les diesels, lesquels seront mieux contrôlés sur leurs émissions en particules fines.

Mais cela ne se fera pas, on s’en doute, du jour au lendemain. Le législateur a prévu un calendrier qui inclut une phase expérimentale commencée le 1er septembre dernier et qui doit s’achever en mars 2017. Les principaux opérateurs français du contrôle technique sont mis à contribution, ainsi que les fabricants d’appareils de mesure, qui leur prêtent des prototypes. Plusieurs protocoles sont testés et toutes les données recueillies sont envoyées à l’UTAC, organisme d’état qui seul à le droit de les analyser. C’est lui qui établira la procédure que tous les centres de contrôles techniques devront suivre à partir de 2019.

Dekra a invité la presse à découvrir l’un de ses 4 centres engagés dans cette phase expérimentale. Son directeur général France, Nicolas Bouvier, explique au micro du Mobiliste en quoi elle consiste et quels sont les enjeux environnementaux et économiques à venir…

Contrôles techniques
Nicolas Bouvier, directeur général Dekra Automotive France et président du réseau Autobilan