Conduite automobile : mieux en ville, pire sur autoroute…

eiverIndex révèle nos habitudes de conduite… De mieux en mieux en ville, de pire en pire sur autoroute

eiverIndex est une étude internationale sur les données de conduite automobile. Chaque année depuis 2014, eiverIndex recueille et analyse les habitudes, fréquences et comportements de conduite des abonnés au service « eiver », l’application d’assistance à la conduite qui récompense les BONS conducteurs. www.eiver-car.com

Paris, France, 24 Février 2016 :

Nous avons rassemblé les données de conduite de 14 036 trajets effectués pendant un an (2015) par une sélection de 3 616 automobilistes abonnés au service « eiver », l’application d’assistance à la conduite qui récompense les BONS conducteurs. www.eiver-car.com

Des données qui en disent long sur nos habitudes de conduite, nos petites manies, nos idées reçues, mais aussi qui donnent un éclairage sur les progrès à réaliser ensemble pour réduire l’impact de la conduite automobile sur l’environnement, ainsi que les efforts qui ont déjà été entamé.

Les pauses sur les longs trajets sont insuffisantes

Nous avons étudié la fréquence et la longueur des pauses effectuées sur des trajets longs sur route express ou autoroutes, de plus de 250 km. Et là, les chiffres ne s’arrangent pas. Sur l’ensemble des trajets étudiés, il s’avère que + de 85 % de ceux ci sont effectués sans aucune pause, alors qu’il est recommandé de s’arrêter pour se reposer et se dégourdir les jambes toutes les 2 heures.

« La prévention de la somnolence au volant est un axe majeur de l’amélioration de la sécurité des automobilistes, », commente Christophe Meunier-Jacob, co-fondateur d’eiver, « l’application mobile eiver affiche notamment une notification au conducteur après 2 heures de trajets sans pause, afin de l’inciter à se reposer. Eiver récompense même en points eiverMiles supplémentaires nos abonnés qui jouent le jeu. »

L’efficacité des trajets en zone urbaine : c’est mieux

En ville en revanche, sur des trajets de moins de 15 km, la régularité de conduite s’améliore. Rappelons que plus les arrêts/redémarrages, accélérations/décélérations sont fréquents, notamment sur des vitesses faibles, plus les émissions de polluants et particules sont denses et nocives. En un an, les automobilistes de notre panel ont nettement amélioré leurs comportements de conduite en milieu contraint. Les accélérations/décélérations ont baissé de 25 % et le nombre d’arrêts/redémarrages de près de 50 %. Les trajets avec 0 ou 1 arrêt/redémarrage sont de 67 % du total contre 21 % l’année dernière. C’est une bonne nouvelle pour la consommation, la sécurité et la sauvegarde de notre environnement.

Découvrez l’ensemble de notre étude : http://www.eiver-car.com/eiverindex-2016/

 

Communiqué de presse