Comment se déplace-t-on à…Kuala Lumpur ?

Kuala Lumpur

Malgré son 23ème rang des villes les plus polluées au monde (Paris est 45ème), Kuala Lumpur est dominée par les automobiles et les motocyles en tout genre. C’est ce que nous rapporte Maxime, qui vit dans la capitale économique de la Malaisie depuis un an et qui nous fait part de ses expériences de mobilité.

Quelques informations sur Kuala Lumpur :

Kuala Lumpur, souvent désignée par ses initiales KL, est l’une des deux capitales de la Malaisie (avec Putrajaya). Cœur industriel, financier et culturel du pays, la ville a une superficie de 243 km2 et compte plus de 1 600 000 habitants intra-muros. Son agglomération, nommée Grand Kuala Lumpur ou Vallée du Klang, en compte plus de 7 300 000 en 2010 : il s’agit de la ville la plus peuplée du pays et une de celles connaissant la plus forte croissance urbaine et économique d’Asie du Sud-Est. Le Territoire fédéral de Kuala Lumpur délimite l’agglomération et constitue l’un des trois territoires fédéraux de Malaisie ; il est entièrement enclavé dans l’État de Selangor, au milieu de la côte ouest de la Malaisie péninsulaire.

Ville mondiale, Kuala Lumpur a vu se développer de nombreux gratte-ciels dans son quartier d’affaires, dont les tours Petronas, qui furent les plus hautes du monde. Son développement industriel s’est fait notamment autour des nouvelles technologies et de la finance. Elle nourrit d’importants liens avec la « Silicon Valley malaisienne », Cyberjaya, ainsi qu’avec Singapour, situé à 300 kilomètres au sud-est. Elle accueille également le siège du Parlement de Malaisie et l’Istana Negara – la résidence royale -, mais le gouvernement a été transféré à Putrajaya, qui est devenue la capitale administrative du pays en 1999.

Source : Wikipédia

Amazon_X-mas_3