Coleen, le vélo électrique premium Made In France

Coleen Side green

Aujourd’hui plus que jamais, les vélos se suivent et se ressemblent. La standardisation des géométries ainsi que des coloris saute aux yeux des amoureux de la bicyclette. Né à Bayonne de l’idée d’Audrey Lefort et Thibault Halm, Coleen a décidé de rompre avec les clones avec son vélo à assistance électrique (VAE) néo-rétro du même nom. Jetons-y un coup d’oeil.

Coleen est inspiré de nos ancêtres et de la draisienne, inventée à la fin du 19ème siècle et sans cesse améliorée jusque l’arrivée du premier vélocipède. Ce constat rapide puisque le cadre de Coleen est en forme de X et ne dispose pas du traditionnel tube supérieur reliant la tube de selle à la direction. Pour information, le cadre est réalisé en carbone directement à Bayonne.

Le cycliste que je suis connait l’importance du tube supérieur sur un cadre pour assurer une bonne rigidité. Nous sommes en droit de nous poser la question: « pourquoi s’en séparer?« . Ici, l’objectif est de refaire un vélo aux formes de ceux de nos aïeux en y adaptant des équipements modernes. L’utilisation du VAE Coleen n’est pas basée sur la performance. Rassurez-vous, l’absence de cette partie ne devrait pas affecter l’ensemble et diminuer le plaisir de vos balades.

Le VAE Coleen version 

Un savoir faire Européen

Avec ce vélo, Coleen fait la part belle au Made in Europe avec des composants venant de France, d’Angleterre et d’Allemagne. On retrouve donc des freins à disque hydrauliques Hope, discrets et efficaces. Une sellerie (selle et poignées) réalisée près de Paris en cuir marron rappelant les produits Brooks.

Les roues sont des Duke, assemblées à la main en Vendée. Soyons clairs, Duke équipe des compétiteurs en VTT et en Cyclo Cross. Leurs roues sont réputées pour leur solidité et leur excellent rendement. Avec ça, vous êtes sûr de retrouver tous vos rayons en détachant votre monture. Elles sont habillées des traditionnels pneus Schwalbe Durano E ayant un excellent rapport rendement/crevaison.

Enfin, une courroie Gates complète la liste pour une transmission propre et facile d’entretien. Il serait malheureux de se salir les mains, non ?

Pour éviter toute utilisation de pièces discount, la visserie est également réalisé par Coleen en personne et dispose d’empreintes antivol permettant de garder en sécurité tous vos beaux équipements.

Retour vers le futur par Coleen

Si elle renoue avec l’artisanat et la tradition dans sa conception, Coleen sait aussi vivre avec son temps puisqu’elle dispose d’une assistance électrique. Avec un moteur de 48V sur le moyeu arrière et une batterie Li-Ion de 16Ah dissimulée dans le tube oblique. Ce qui explique aussi sa forme atypique s’élargissant sur le haut.

Le vélo existe en deux versions. En VAE avec une assistance à 25km/h et en Speedbike, allant jusqu’à 45km/h. Pour ce dernier, il faudra vous équiper d’un casque homologué, d’une assurance ainsi que d’une immatriculation en bonne et due forme. Les deux modèles font le même poids, 18kg, ce qui est léger pour un urbain électrique. Merci le carbone.

Dernière preuve que Coleen sait vivre dans le futur, le vélo démarre sans contact et reste geolocalisable grâce à une balise GPS en cas de vol ou d’oubli.

La commercialisation de ce VAE est prévue pour Juillet 2018 à un tarif annoncé de 7 000€. Une version cross est également à venir. Affaire à suivre. En attendant, RDV sur le site officiel de Coleen pour en savoir plus.

Notre dernier essai de vélo à assistance électrique (VAE)


Nouveau sur Le Mobiliste !

Envie d’acheter un vélo à assistance électrique ? 

Profitez du réseau et des prix Le Mobiliste. Demandez 3 devis à nos partenaires distributeurs. Triés sur le volet, ils vous accompagneront dans toutes vos démarches administratives. J’en profite !