Cityzen Mobility aux urnes pour la présidentielle

Cityzen Mobility

Vous vous souvenez de Cityzen Mobility ? Mais si, vous aviez découvert ce service d’accompagnement/covoiturage des personnes à mobilité réduite (PMR) lors du premier festival Autonomy, en octobre dernier. La jeune pousse de la silver economy a décidé de surfer sur l’élection présidentielle en proposant aux séniors de se faire accompagner aux bureaux de vote par ses Chauffeurs Compagnons…

La startup rappelle d’ailleurs que :

– Les seniors représentent la catégorie générationnelle qui vote le plus (plus de 87% des électeurs à la présidentielle de 2012) : parce que leur poids démographique grandit, parce qu’ils sont les plus intéressés par la vie politique et que leur culture politique est plus étendue, ils votent davantage que les générations plus jeunes. (Enquête CEVIPOF)

– 12 millions de Français sur 65 millions sont touchés par un handicap. Parmi eux, 80% ont un handicap invisible, 1,5 millions sont atteint d’une déficience visuelle et 850 000 ont une mobilité réduite (Chiffres-clés du Handicap 2015). Toutefois, en moyenne, une personne en situation de handicap sur cinq a besoin d’une aide humaine pour se déplacer, ce taux s’élevant à 73% pour les utilisateurs de fauteuil roulant. (Enquête OMNIL sur la mobilité des personnes à mobilité réduite et en situation de handicap)

Entre opportunisme marketing et responsabilité citoyenne, Guillaume Mathieu, président-fondateur, répond aux questions du Mobiliste et rappelle l’enjeu que constitue la mobilité de nos aînés et des PMR.