Blue-City London : gratuit pour commencer

Blue-City

Après des débuts chaotiques pour cause de réseau de bornes de recharge en sale état, Blue-City, la version londonienne de Autolib’, persévère dans son implantation dans la capitale du Royaume-Uni. Pour le moment, une cinquantaine de Bluecar sont en autopartage dans trois boroughs (arrondissements) avec un accès gratuit pour les 20 premières heures d’utilisation. Dans une ville déjà conquise par d’autres acteurs du Car Sharing (DriveNow et ZipCar), se faire une place n’est pas aisée.

Il faut d’ailleurs garder à l’esprit la mésaventure de Car2Go, la filiale de Daimler, qui s’est finalement retirée du marché londonien. La tâche n’est donc pas de tout repos pour Christophe Arnaud, le directeur de BluePoint UK (les activités de Bolloré et de Blue Solutions en Grande-Bretagne). Le Mobiliste a pu s’entretenir avec lui pour faire le point sur les débuts de l’Autolib’ à l’anglaise, à l’occasion de la journée Europe EVRT qui se tenait à l’ESCP Europe à Paris mercredi 10 mai 2017.

Easytrip