150 000 véhicules électriques immatriculés en Europe en 2017

Recharge

La barre des 500 000 véhicules électriques (VE) en circulation en Europe a été franchie. La Norvège suivie de la France enregistrent le plus grand nombre de ventes VE. Avec plus de 31 000 immatriculations, la Renault Zoé est le modèle particulier le plus vendu à travers l’Europe.

2017 est une année record avec au total 149 086 nouveaux modèles 100 % électrique (hors range-extender) mis à la route. Le marché européen de l’électrique fait un bond de + 43,9 % par rapport à 2016. Les VE représentent désormais 0,9 % du marché automobile global, contre 0,6 % en 2016. Aujourd’hui, 501 798 modèles électriques circulent aujourd’hui en Europe.

Norvège, France, Allemagne et Royaume-Uni détiennent 72,4 % du marché

La Norvège prend la première place du classement, juste devant la France. Avec 33 791 nouvelles unités immatriculées, soit 17,2 % des ventes totales, la Norvège est passée première, en termes de nombre de véhicules mis à la route comme de parts de marché. Un chiffre en hausse de + 35,9 % par rapport à 2016 qui confirme que les objectifs politiques ambitieux du royaume portent leurs fruits.

Pour autant, pas de quoi rougir pour l’hexagone ! En effet, la France talonne de près le pays scandinave avec 30 921 voitures électriques nouvellement immatriculées, soit une hausse de + 13,2 %. Le segment représente désormais 1,2 % du marché automobile.

En Allemagne, on constate un fort décollage du marché. Ainsi, les immatriculations de véhicules électriques ont doublé en 2017 par rapport à 2016 (+ 110,6 %) avec 28 493 modèles mis à la route (0,8 % de part de marché).

Enfin, le Royaume-Uni enregistre une hausse de + 30,8 % par rapport à 2016, avec 14 681 immatriculations (0,5 % du marché global anglais).

Au total, ces quatre pays comptent pour 72,4 % du marché du véhicule batterie électrique en 2017. Un bon point doit cependant être accordé aux Pays-Bas, qui avec 1,73 % de parts de marché, est le second pays où la pénétration de l’électrique est la plus forte.

A noter également que plusieurs marchés ont doublé leurs ventes en 2017 : l’Allemagne, les Pays-Bas (+ 97,5 %) et le Portugal (+ 120,5 %) seront donc à suivre de près en 2018.

Le point commun entre tous ces pays où le VE est un succès ? La mise en place de politiques publiques dynamiques, tant sur l’aide à l’acquisition de véhicule que sur le développement des infrastructures de recharge et l’usage.

L’observation des marchés européens confirme donc que le soutien public est la condition sine qua non au développement de l’électromobilité. On le constate d’autant plus avec le marché danois, dont la dégringolade continue depuis l’abandon de la politique publique de développement des véhicules électrique en 2015 : on y observe une baisse spectaculaire de – 45,5 % des immatriculations par rapport à 2016, pour 751 unités vendues seulement.

La Renault Zoé confirme son leasdership en Europe

Sur le segment des véhicules particuliers, l’année 2017 a été particulièrement dynamique en Europe avec 132 687 immatriculations.

Renault arrive cette année encore en pole position avec 35 535 voitures électriques mises à la route, soit une progression de + 38,4 % par rapport à 2016. La marque française obtient ainsi 23,8 % du marché en 2017, contre 24,8 % en 2016.

La Renault Zoé est le modèle particulier le plus vendu à travers l’Europe (31 302 immatriculations dont 50 % ont été enregistrées en France) soit une hausse de + 44 % par rapport à 2016. Elle se classe également en première position des ventes en Allemagne, Autriche, Espagne, Portugal et Danemark.

Très populaire au Royaume-Uni (32,6 % de parts de marché), la Nissan Leaf enregistre 17 293 immatriculations en 2017, soit une baisse de – 6,9 %. On ne doute pas que l’attente de sa nouvelle version y est pour beaucoup, et que le dynamisme sera au rendez-vous en 2018.

Enfin, 14 785 BMW i3 (hors REX) ont été mises à la route (+ 52,8 %) dont la grande majorité (5 035) en Norvège.

Notre dernier essai de voiture électrique 100% électrique

 Source :  AVERE – Association nationale pour le développement de la mobilité électrique